19-09-2022 - Cyril Cayez, Laurence Ponchaut

Conformité RGPD: de nombreuses entreprises à la traîne

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entrait en vigueur.


Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entrait en vigueur. Deux ans après, de nombreuses entreprises ne sont toujours pas en conformité avec ce règlement qui ne peut se résumer à une liste précise d’actions à mettre en oeuvre et de cases à cocher. Les risques en cas de non-conformité sont pourtant très importants tant au niveau de la réputation de l’entreprise qu’au niveau financier : les amendes pouvant s’élever jusqu’à 20 millions ou jusqu’4% du chiffre d’affaires annuel mondial, le montant le plus élevé étant retenu. 

Un règlement européen

Le RGPD remplace une directive qui datait de 1995. Depuis lors, le monde a bien évolué, la digitalisation étant passée par là et l’exploitation abusive de nos données personnelles ne faisant que commencer. La Commission Européenne a dès lors entrepris de réformer profondément la directive en la remplaçant par un règlement avec un double objectif : 1.Renforcer la protection des données personnelles des citoyens européens ; 2. Clarifier l’environnement réglementaire des entreprises par une uniformisation au niveau européen. Le RGPD offre ainsi un cadre réglementaire adapté à la réalité du monde numérique actuel, tout en donnant au citoyen le contrôle de ses données personnelles.


>>> Lire l'article AGEFI Octobre 2020.pdf